<strong>Le réseau GRATUIT n°1 de conseillers de proximité</strong> qui vous rencontrent à domicile, vous conseillent et vous accompagnent !

Le laboratoire de recherche de Google veut défier le temps avec Calico, une nouvelle société axée sur la santé et le bien-être

21/09/2013

La société Google est loin de concentrer l’intégralité de ses activités sur les services en ligne et Larry Page, son patron, sur Google+ vient de le démontrer une nouvelle fois en annonçant dans une conférence la création de Calico (California Life Company), une société spécialisée dans le domaine de la santé. Google s'attaque au défi de l'immortalité et surprend avec ce nouveau projet santé. Va-il trouver la clé de la jeunesse éternelle ?

Larry Page a par ailleurs indiqué que « La maladie et le vieillissement affectent toutes nos familles. Avec des réflexions à plus long terme sur la santé et la biotechnologie, je pense que nous pouvons améliorer des millions de vies ». Il a ajouté que cette nouvelle société mettra l’accent sur la santé et le bien-être, en particulier sur la recherche pour combattre le vieillissement et les maladies associées notamment dégénératives.

Peu d’informations ont filtré pour le moment concernant les activités précises de Calico, Google n’ayant pas indiqué quels types de produits seraient proposés ni quels projets seront lancés. Par contre, ce sera Arthur Levinson, actuel président du conseil d’administration d’Apple et ancien patron de Genentech qui dirigera la nouvelle société.

Tim Cook, directeur Général d’Apple a commenté : « Trop de nos amis ou membres de nos familles voient leur santé se dégrader ou sont morts trop tôt. Arthur est l’un de ces anticonformistes croyant qu’il est possible de changer la donne », il a indiqué ensuite,  qu’Arthur Levinson conserverait son poste au conseil d’administration d’Apple.

Sur le fond, Calico devrait viser à trouver des solutions permettant d’étendre la durée de vie de l’humanité, et pas seulement trouver des remèdes pour des maladies actuelles.

Larry Page a tout de même affiché quelques ambitions, pour lui, vaincre le cancer n’est pas un objectif suffisant, la disparition de cette maladie ne faisant gagner que trois ans à l’espérance de vie moyenne mondiale. La firme devra donc s’orienter sur des projets bien plus grands pour permettre à l’homme d’allonger significativement sa durée de vie, voire d’accéder à l’immortalité.

Pour autant, on peut se demander si une société de la Silicon Valley avec des activités principalement orientées sur le high-tech et Internet peut véritablement concurrencer les plus grands laboratoires pharmaceutiques ainsi que les différentes Universités, agences et instituts de recherche. La réponse est bien loin d’être liée aux connaissances et aux compétences dans le domaine. Google n'est pas le seul géant de la Silicon Valley à s'aventurer dans la médecine. L'immortalité et la singularité, cet hypothétique moment où les progrès technologiques accéléreront exponentiellement, selon ses partisans, sont des obsessions de nombreux dirigeants, IBM avait déjà mis son superordinateur Watson au service de la santé. Et Larry Ellison, le patron d'Oracle, a récemment lancé sa propre fondation contre le vieillissement.

Source:   Le Blog Retraite Sereine


comments powered by Disqus