<strong>Le réseau GRATUIT n°1 de conseillers de proximité</strong> qui vous rencontrent à domicile, vous conseillent et vous accompagnent !

Le risque d’AVC et l’hypertension artérielle

08/09/2013

Une recherche menée par Le Pr Mohammad Kamran Ikram, professeur à l'Institut de recherche sur l’œil, à l'Université nationale de Singapour, a mis au point un test simple et peu coûteux d’évaluation du risque d’AVC en cas d’hypertension artérielle (HTA) par l’imagerie rétinienne.

Cette étude laisse espérer que prochainement on pourrait détecter et évaluer le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) grâce aux informations présentes sur la rétine à partir de  l'état des vaisseaux sanguins dans le cerveau. Sachant qu’il n est pas toujours possible d’identifier parmi les patients hypertendus, ceux qui sont les plus susceptibles de développer un AVC.

L’équipe du Pr Mohammad Ikram  a regardé l’incidence d’AVC chez 2.907 patients avec HTA, âgés de 50 à 73 ans. Les participants ont été suivis durant 13 ans en prenant régulièrement des photographies de la rétine et en évaluant la gravité des dommages aux vaisseaux sanguins liés à l'hypertension.

A l’issue de ces 13 années et après prise en compte des facteurs de confusion possibles (âge, sexe, race, taux de cholestérol, glycémie, IMC, tabagisme), 165 participants ont subi un AVC (146 infarctus cérébraux et 15 par des saignements cérébraux).

L’étude a montré une augmentation du risque d’AVC de :

  • 137% chez les patients atteints de rétinopathie hypertensive modérée ou sévère, HR 2,37 (IC 95%, 1,39 à 4,02).
  • 96% chez les patients traités pour leur pression artérielle, atteints de rétinopathie faible, HR 1,96 (IC 95%, 1,09 à 3,55).
  • 198% chez les patients traités pour leur pression artérielle, atteints de rétinopathie modérée ou sévère. HR 2,98 (IC 95%, 1,01 à 8,83).

L’évaluation photographique par l’imagerie rétinienne des signes de rétinopathie hypertensive semble prometteuse pour l'évaluation du risque d'AVC. Cependant, il est encore trop tôt pour prendre en compte ces données en pratique clinique, mais la voie de l’imagerie rétinienne pour évaluer le risque d'AVC chez les personnes à pression artérielle élevée est en marche.

Source:   Le Blog Retraite Sereine


comments powered by Disqus