<strong>Le réseau GRATUIT n°1 de conseillers de proximité</strong> qui vous rencontrent à domicile, vous conseillent et vous accompagnent !

Visiter et choisir sa maison de retraite

04/09/2013

Il est impératif de visiter en semaine et/ou en week-end au moins deux maisons de retraite avant de faire un choix définitif, il ne faut pas se contenter des prospectus ou du livret d’accueil, il faut tout observer quand on visite une maison de retraite. Chaque établissement est libre de sa démarche. Cependant, une certification telle AFNOR (norme NF), Qualicert, label Humanitude ou autres… ou une démarche qualité serait un gage d'engagement et de sérieux. Quand les maisons de retraite accueillent des personnes malades et fragilisées, surtout les EHPAD (Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes), ils doivent mettre en œuvre une évaluation interne et externe.

En premier lieu, il convient de se renseigner directement auprès du directeur de l'établissement. C'est de lui que dépend la bonne tenue de l'établissement, son ambiance, la réalité du projet de vie, le soin apporté par le personnel à ses tâches quotidiennes. Bien qu’une formation au métier de directeur d’Etablissement médicalisé soit exigée de nos jours, cela ne garantit pas forcément la bonne tenue de l’établissement.

Il faut savoir qu’un directeur motivé et disposant de compétences managériales peut permettre d’avoir non seulement une résidence satisfaisante mais en plus agréable à vivre.

Par ailleurs, discutez avec le personnel soignant,

  • Personnel de garde et possibilité d’appel vers des services extérieurs...?
  • Qui est de garde la nuit : une infirmière ou une aide soignante ?
  • la surveillance est-elle assurée 24 heures sur 24 ?

Pour vous aider dans votre choix, Les conseillers de Retraite Sereine vous accompagnent mais n’hésitez pas à vous faire accompagner par une personne étrangère à la situation, l'aspect émotionnel de la visite ne le perturbera pas. Il vous apportera une aide précieuse car il notera froidement des événements ou des situations qui vous auront échappés.

En deuxième lieu, Trop souvent le hall d'entrée se résume à un bureau (accueil froid) ou une petite pièce vitrée derrière laquelle se tient une hôtesse.

Les chambres du rez-de-chaussée donnent rarement sur l'extérieur. Il faudra être vigilent sur les justifications, par exemple, une porte ouverte favorise les "pulsions de fuite", ou que la personne âgée est perçue comme porteuse de risques… Par contre :

  • Un jardin privatif est utile aux personnes à mobilité réduite pour garder un lien avec le monde extérieur.
  • L'existence de petits salons intimes favorise les visites et le maintien des liens familiaux et liens personnels entre résidents. Ils vont également servir de lieux pour des animations.
  • Un restaurant avec une nourriture fraiche, équilibrée, diversifiée et élaborée sur place.
  • Un équipement spécifique des locaux (mains courantes, barre d'appui, sièges adaptés, signalétique claire…) sécurise et favorise les déplacements des personnes fragiles, voire handicapées.
  • Un équipement sécurisé des chambres (système de sonnette, de téléalarme), Comment fonctionne-t-il ?, les chambres sont-elles équipées d'un système d'alarme du personnel,
  • Une architecture favorisant une adaptation au handicap.
  • Des détails tel que, couleurs des étages, marquages au sol, sonorisation des ascenseurs...

En troisième lieu, la Chambre

  • Elle doit être spacieuse (minimum 20 m ²) pour y apporter éventuellement quelques meubles personnels avec sanitaire complet et pouvoir s’y déplacer en fauteuil roulant.
  • Avec des marques personnalisées sur la porte pour servir de repères aux personnes désorientées.
  • Avec téléphone en ligne directe et possibilité d’avoir une télévision
  • Avec un équipement suffisant pour permettre les accès à l'internet et autres ordinateurs…
  • Un Bip d’alarme sur soi (nécessaire en cas de chutes ou de malaise)
  • La possibilité pour les personnes les plus autonomes d’avoir une plaque chauffante.
  • Des portes coupe-feu qui se referment automatiquement et doivent être ouvertes pour faciliter le passage avec déambulateur ou chaise roulante.
  • Possibilité de choix de chambre à 2, la solitude est parfois difficile, chacun doit pouvoir choisir,
  • Y a-t-il des chambres communicantes ?

En Quatrième lieu, Pensez à l'avenir de votre proche :

  • Prise en charge médicale, L'établissement s'est il engagé, notamment dans le contrat de séjour, à accompagner la personne âgée qui deviendrait de plus en plus dépendante ?
  • Possibilité par la suite de mettre en place un lit médicalisé ?
  • L'aide à l'autonomie est-elle renforcée ? Et surtout comment sera-t-elle facturée ?
  • Prise en charge des troubles physiques et psychiques : Maladie d'Alzheimer, de Parkinson…?
  • Peut-on rester jusqu'au bout dans l'établissement ?
  • L'accompagnement de fin de vie, les soins palliatifs sont-ils envisagés ?
  • Comment fonctionnent les soins paramédicaux : kinésithérapeute, orthophoniste, ergothérapeute, podologue... ?
  • Y a-t-il un secteur par unité pour un accueil de jour, de nuit, de week-end et hébergement temporaire ?
  • La mise à disposition d’une chambre d’hôte pour accueillir la famille de passage ?
  • Possibilité de permettre le choix de l’orientation de la chambre : avec ou sans soleil, avec vue sur la rue et son mouvement, ou au contraire, chambre au calme ?
  • Possibilité d’échange avec des personnes âgées vivants encore à domicile ?

Observer L’attitude des résidents :

  • Sont ils apathiques, résignés, souriants, actifs…?
  • Comment sont-ils vêtus…?

Toutes ces questions sont cruciales et doivent être abordées lors des conversations préliminaires avec le directeur de l’établissement, S’informer aussi auprès des familles, des autres résidents et du personnel. Il faut demander à lire les comptes rendus des Conseils d’Etablissement devenus Conseils de la Vie Sociale ou CVS.

Questions complémentaires, Comment est traitée l'insomnie ? Par exemple, Des comprimés sont-ils distribués chaque soir comme cela a tendance à se pratiquer dans certaines maisons de retraite ?

Pour mieux connaître les maisons de retraite proches de chez vous, Contactez nous à contact@retraitesereine.com


comments powered by Disqus