<strong>Le réseau GRATUIT n°1 de conseillers de proximité</strong> qui vous rencontrent à domicile, vous conseillent et vous accompagnent !

90% des humains sont droitiers

16/10/2013

Une méta-analyse publiée dans la revue PLoS Genetics par des chercheurs des universités d'Oxford, St Andrews, Bristol et de l'Institut Max Plank contribuent à mieux comprendre le processus biologique qui transforme un début de mouvement chez l’embryon en un caractère de latéralité bien établi chez l'enfant, ils auraient identifié une association entre les caractères « droitier-gaucher » et un ensemble de variant génétiques impliqués dans le développement de l’asymétrie chez l’embryon. L’espèce humaine est en fait la seule à présenter une propension de 90 % de droitiers.

Le Dr Silvia Paracchini de l'Université de St Andrews s’est penchée sur la cause génétique qui pouvait expliquer l’évolution de la latéralité en menant cette méta-analyse pour identifier les variants génétiques communs aux droitiers et aux gauchers. Son équipe a identifié un variant très fortement associé situé dans le gène PCSK6, un gène impliqué dans la mise en place de la latéralité chez l'embryon en développement.

Les chercheurs retrouvent ce rôle clé du gène PCSK6 dont la mutation provoque des anomalies de gauche et de droite portant, par exemple, sur des emplacements d’organes inversés en passant en revue de précédentes études, en particulier sur la souris. D’autres variantes génétiques sont également identifiées comme responsables d’anomalies.

Ils concluent leur analyse sur un mélange inné-acquis et à l’influence conjointe de facteurs génétiques et environnementaux, dont la pression culturelle,  On apprend que cette latéralité se construit très tôt dans le développement mais on reste cependant sans réponse sur la raison d’une majorité d’humains droitiers.

Source:   Le Blog Retraite Sereine


comments powered by Disqus