<strong>Le réseau GRATUIT n°1 de conseillers de proximité</strong> qui vous rencontrent à domicile, vous conseillent et vous accompagnent !

Et si le vieillissement était contrôlé par l'hypothalamus ?

14/10/2013

Une étude menée par le Pr Dongsheng Cai, professeur de pharmacologie moléculaire au Albert Einstein College of Medicine (New York, États-Unis) prétend que le vieillissement serait bel et bien un phénomène réglé et centralisé par un seul organe, en l'occurrence l'hypothalamus. Une zone située dans le cerveau qui joue un rôle crucial dans la croissance, le développement, la reproduction et le métabolisme.

Pour appuyer son hypothèse, le biologiste a montré que chez les souris, le fait de bloquer l'inflammation de l'hypothalamus et d'y augmenter la neurogenèse (qui est le processus qui conduit à la formation de nouveaux neurones) a pour effet d'augmenter leur longévité.

Cette étude apporterait une première réponse à un vieux débat sur le vieillissement* (qui est le résultat d’altérations fonctionnelles progressive et globale)… Le vieillissement serait-il contrôlé par un organe unique, ou s'agit-il au contraire d'un processus se produisant de façon indépendante et simultanée dans les cellules des divers organes ?

L'hypothalamus jouerait donc un rôle dans le vieillissement grâce à l'intégration au système immunitaire représentant deux stratégies possibles pour optimiser la durée de vie et la lutte contre les problèmes de santé liés au vieillissement.

Source:   Le Blog Retraite Sereine


comments powered by Disqus