<strong>Le réseau GRATUIT n°1 de conseillers de proximité</strong> qui vous rencontrent à domicile, vous conseillent et vous accompagnent !

Le rôle critique de la neuro-inflammation

12/05/2016

Les conclusions des équipes du Centre hospitalier Sainte-Anne, du CEA, du centre de recherche Saint-Antoine, de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (Inserm/CNRS/UPMC) et des chercheurs de Roche présentées en mars 2016 dans la revue Brain, ouvrent de nouvelles pistes thérapeutiques pour ralentir, voire empêcher, la progression de la maladie d’Alzheimer. En effet, un rôle protecteur précoce du système immunitaire contre le développement de la maladie d’Alzheimer est identifié par ces équipes qui montre le rôle protecteur des mécanismes inflammatoires aux stades précoces, voire précliniques, liés à la réponse des cellules immunitaires microgliales. Ils ont suivi durant 2 ans 96 patients, participant à l’étude IMABio3, ont analysé l’activité microgliale grâce à l’utilisation d’un traceur de nouvelle génération en Tomographie par Emission de Positon (TEP) et ont quantifié les plaques amyloïdes par imagerie cérébrale. Leur analyse montre que non seulement que,

  • l’activation des cellules microgliales est associée à la présence des plaques amyloïdes, mais également qu’elle est d’autant plus importante que la maladie est à un stade précoce,
  • les patients chez qui l’activité microgliale est  initialement élevée sont restés globalement stables cliniquement, alors que les patients qui présentent une faible activité microgliale initiale ont évolué défavorablement vers un déclin de l’autonomie.

Des résultats qui suggèrent un rôle protecteur de la réaction inflammatoire microgliale sur l'évolution de la maladie, mais seulement au stade préclinique et asymptomatique, puisque lorsque la maladie évolue, l’inflammation semble s’emballer et devient alors délétère. Enfin, ces conclusions soulignent l’importance de diagnostiquer la maladie au plus tôt et ouvrent de nouvelles perspectives thérapeutiques pour ralentir, voire empêcher son évolution.

Source : Le Blog Retraite Sereine


comments powered by Disqus