<strong>Le réseau GRATUIT n°1 de conseillers de proximité</strong> qui vous rencontrent à domicile, vous conseillent et vous accompagnent !

Les chansons pour se souvenir quand on a l’Alzheimer

23/05/2016

Une étude de l'Université d'Helsinki (Finlande) publiée en décembre 2015 dans la revue Journal of Alzheimer's Disease confirme que le chant pour la mémoire mais aussi pour l'humeur en particulier chez les patients atteints de démence précoce est bénéfique. En effet, plusieurs études récentes suggèrent que la musique améliore à la cognition et que les interventions axées sur la musique peuvent favoriser le maintien du fonctionnement cognitif, émotionnel et social chez les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

L’objectif était de déterminer comment les facteurs cliniques et sociodémographiques influencent l'efficacité cognitive et émotionnelle des activités musicales mises en œuvre par les soignants pour les patients atteints de démence. Les chercheurs finlandais ont suivi, durant 9 mois, 89 paires soignant ou aidant et patient atteint de démence légère à modérée, réparties en 2 groupes. Le premier groupe a participé à un programme musical de 10 semaines à base de chant ou d’écoute de chansons familières, le second groupe a poursuivi les soins standards. A 9 mois, les patients ont passé des tests neuropsychologiques et d’évaluation de l'humeur. L’analyse montre que les activités musicales permettent d'améliorer différentes compétences cognitives, comme la mémoire de travail, les fonctions exécutives et de l'orientation, et soulagent aussi les symptômes de dépression significativement plus que le traitement standard. Certains facteurs modulent l’effet bénéfique de la musique :

  • Les bénéfices du chant sont plus marqués chez les personnes atteintes de démence légère et plus jeunes, âgées de moins de 80 ans,
  • Les bénéfices de l'écoute de chansons ou de musique plus marqués chez les personnes à démence plus sévère.
  • Les 2 activités musicales influent au mieux sur l’humeur chez les personnes à déficience cognitive légère ou atteintes de maladie d’Alzheimer.
  • Tous ces effets s’avèrent indépendant de l’expérience musicale des patients.

La musique est ainsi une activité voire une thérapie alternative qui permet non seulement de maintenir et de stimuler les capacités cognitives et émotionnelles mais aussi d’apporter du bien-être social aux personnes âges et déficientes. Les activités musicales étant relativement faciles à mettre en œuvre, c’est donc un appel des auteurs, aux établissements et aux EHPAD, à les intégrer dans les programmes de soins.

Source : Le Blog Retraite Sereine


comments powered by Disqus