<strong>Le réseau GRATUIT n°1 de conseillers de proximité</strong> qui vous rencontrent à domicile, vous conseillent et vous accompagnent !

Connaître son risque héréditaire pour 180 €

23/06/2016

Un nouveau test sanguin simple présenté en février 2016 dans la revue Journal of Cardiovascular Translational Research pourrait permettre à chacun de faire le point sur sa susceptibilité génétique cardiaque, pour 180 € et en 4 jours, il pourrait dévoiler à chacun son risque pour pas moins de 17 types de maladies cardiaques héréditaires. Une information qui n’est évidemment pas anodine puisque porter ce risque peut avoir des conséquences mortelles. En effet, le coût des tests génétiques chute de façon spectaculaire alors qu’une personne sur 100 présente un risque cardiaque héréditaire, c’est un nouvel outil diagnostique, s’il reste encore à perfectionner, apporterait déjà une bonne détection des gènes de prédisposition connus et a été mis en pratique dans certains établissements britanniques du NHS Foundation Trust, dans l’attente d’être adopté en routine clinique.

L’espoir est donc que ce nouveau test permettra bientôt un accès généralisé au diagnostic pour tous les patients qui ont, dans leur histoire familiale, connaissance d’antécédents cardiaques. Certes, il existe déjà des outils diagnostiques pour détecter les maladies cardiaques héréditaires, mais les chercheurs sont ici en recherche d’un test à large spectre couvrant l’ensemble des gènes connus pour être impliqués dans le développement de la maladie cardiaque.

En synthèse, il s’agit ici d’un test unique couvrant 174 gènes connus ou suspectés d’entraîner plus de 17 types de maladies cardiaques héréditaires différentes. Ce test est plus rapide, plus performant en termes de précision et de finesse des résultats, et moins coûteux que les autres tests existants. Développé par des équipes du National Heart Research Institute Singapore et du NIHR Cardiovascular Biomedical Research Unit (BRU/ NHS Foundation Trust), ce test de séquençage génique a été testé sur des prélèvements sanguins de 348 patients et sur 8 échantillons d'ADN provenant du National Heart Centre Singapour. Cette étude confirme,

  • son niveau élevé de précision, 
  • sa capacité à assurer une couverture génétique plus large,
  • il est également plus rapide que les autres méthodes : il livre ses résultats en seulement 4 jours (versus 9 pour les autres méthodes existantes),
  • et il coûte 180 € par prélèvement, versus 800 à 4.800 € pour les autres méthodes.

Bref, un nouvel outil diagnostique très prometteur, déjà en test à l’hôpital, et qui pourra considérablement aider les patients comme les médecins à anticiper le risque, identifier la cause, et le cas échéant opter pour le traitement approprié.

Source : Le Blog Retraite Sereine


comments powered by Disqus