<strong>Le réseau GRATUIT n°1 de conseillers de proximité</strong> qui vous rencontrent à domicile, vous conseillent et vous accompagnent !

Les liaisons fatales des Migraines et de l’AVC

21/06/2016

Une équipe américaine de l'école de médecine de l'université de Caroline du Sud (Columbia) a mis en évidence un risque 2,4 fois plus élevé d'AVC ischémique chez les patients souffrant de certaines migraines qui représente environ 20 % des cas. Plusieurs études présentées lors du Congrès international contre les AVC, organisé en février 2016 à Los Angeles, par l'American Heart Association (AHA) et l'American Stroke Association (ASA) ont mis en évidence que certaines migraines augmentent le risque d'AVC. L'étude a porté sur 12 844 patients, âgés de 45 à 64 ans, dont 817 avaient eu un AVC.

À partir des données recueillies, les chercheurs ont associé un indice de risque aux différentes formes d'AVC ischémiques. Il en ressort que les sujets souffrant d'une migraine avec aura ont un risque 3 fois plus élevé d'avoir un AVC cardio-embolique et 2 fois plus élevé d'AVC thrombotique. En revanche, aucun lien n'a été établi entre migraine à aura et infarctus lacunaire. Le Dr Souvik Sen, principal auteur de l'étude a déclaré qu’en terme de prévention, il est important de déterminer précisément de quels types d'AVC sont menacés ces patients, pour une meilleure vigilance.

Une autre étude montre que les femmes migraineuses, sous traitement hormonal de substitution, courent un risque de 30 % plus élevé que les autres d'avoir un AVC ischémique. Et d'autant plus s'il s'agit de migraines sévères. Ces conclusions émanent d'une analyse réalisée par l'Institut de l'AVC Zeenat Qureshi de Minneapolis sur des données relatives à 82 208 femmes âgées de 50 à 79 ans participant à une étude lancée au début des années 1990 par l'Institut national de la santé américain (NIH).

Haseeb A. Rahman, le neurologue qui a dirigé cette étude insiste sur l'importance pour les femmes ayant des antécédents de migraine de discuter avec leur médecin des bénéfices-risques des traitements hormonaux de substitution, et de surveiller la sévérité de leurs migraines si elles optent pour ce type de traitement.

L’AVC est responsable selon l'OMS de 6,7 millions de décès par an dans le monde, c’est aussi, l'une des principales causes d'invalidité. L'AVC ischémique représente 87 % des AVC.

Source : Le Blog Retraite Sereine


comments powered by Disqus