<strong>Le réseau GRATUIT n°1 de conseillers de proximité</strong> qui vous rencontrent à domicile, vous conseillent et vous accompagnent !

Protéger notre intestin protège notre immunité

31/07/2016

Une étude des scientifiques et des cliniciens du Norwich Research Park publiée dans la revue Clinical Science rappelle que dans notre intestin, des cellules immunitaires veillent au maintien de l'intégrité de la barrière intestinale, en plus de celui de notre équilibre favorisé par les bactéries bénéfiques. Par ailleurs, on sait que notre système immunitaire est moins efficient avec l'âge, que le vieillissement nous rend plus sensibles aux infections ainsi qu’à d’autres maladies comme le cancer. Les chercheurs ont suivi de manière détaillée l’évolution du tractus intestinal avec le vieillissement, et l’effet de ces changements sur notre santé, ils concluent que cela pourrait contribuer à maintenir notre défense immunitaire et globalement réduire notre risque de maladies liées à l’âge. Ils suggèrent de prévenir la perméabilité de la barrière intestinale, par pro-biotiques. En effet, l’Intestin et le système immunitaire sont intimement liés, l'intestin jouant un rôle majeur dans la programmation du système immunitaire et offrant une barrière efficace contre les bactéries qui pourraient nous rendre malade. L’idée était donc de mieux comprendre ces changements de l’intestin avec l’âge. Pour cela, ils ont donc étudié des échantillons prélevés, en cours d’endoscopie, sur des volontaires sains, puis comparé ces échantillons en fonction de l’âge. Ils ont constaté, avec le vieillissement de l'intestin,

  • une augmentation des niveaux d'interleukine 6 (IL-6), des protéines produites par les cellules du système immunitaire avec l’inflammation,
  • Cette augmentation des taux d'IL-6 impacte directement la barrière intestinale qui fuit ou devient perméable aux microbes. Cela pourrait contribuer à expliquer la susceptibilité accrue à l'infection avec l’âge.

Cette inflammation chronique de bas grade augmente avec le vieillissement. Les auteurs expliquent que l’inflammation est de plus en plus considérée comme un événement clé sous-jacent au vieillissement et les résultats suggèrent un rôle central de l'intestin dans cette inflammation. Il s’agit donc de développer les moyens de contrôler cette inflammation chronique pour prévenir le cancer de l'intestin, les maladies inflammatoires de l'intestin (MICI) mais aussi les autres maladies chroniques.

Les prochaines étapes doivent identifier les facteurs déclenchants de ces changements dans les niveaux de l'IL-6, dans la perméabilité intestinale et dans la réponse immunitaire. C’est, encore une fois, une histoire de microbiote intestinal, qui interagit avec la muqueuse de l'intestin, les cellules du système immunitaire, dont celles qui libèrent IL-6. L’objectif serait notamment de pouvoir prévenir cette rupture de la barrière intestinale pour réduire le risque de maladies intestinales (ou pas) liées à l’âge.

La voie des pro-biotiques est d’ores et déjà envisagée pour nous maintenir en bonne santé même lorsque nous vieillissons.

Source : Le Blog Retraite Sereine


comments powered by Disqus