<strong>Le réseau GRATUIT n°1 de conseillers de proximité</strong> qui vous rencontrent à domicile, vous conseillent et vous accompagnent !

2 tasses de café par jour pour réduire le Cancer Colorectal

04/08/2016

Une large étude de l’Université de Californie du Sud présentée en avril 2016 dans la revue Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention révèle un nouveau bénéfice d’une consommation modérée de café ou déca, son caractère protecteur contre le cancer colorectal, le 3è cancer le plus fréquent chez les hommes et les femmes. Ses conclusions, confirment ce caractère protecteur et préventif, quel que soit le type de café consommé. Y compris le décaféiné.

La consommation modérée de café a été associée à de multiples bénéfices, dont le risque réduit de diabète de type 2, de maladies cardiovasculaires, de certaines maladies neuro-dégénératives, comme la maladie de Parkinson et de certains cancers, dont le cancer du foie et de l'endomètre, le cancer du sein et le mélanome (journal of the National Cancer Institute). La relation inverse et significative entre la consommation de café et la mortalité a été documentée par plusieurs études et méta-analyses, aboutissant à une réduction pour chaque tasse de café consommée par jour entre 3 et 4% du risque de décès. La consommation modérée de café est considérée comme un facteur de mode de vie sain, au même titre que s’abstenir de fumer, opter pour un régime alimentaire équilibré, le maintien d’un poids de santé ou la pratique d’une activité physique. A condition qu’il ne soit pas prétexte à ajouts caloriques. Cette nouvelle étude ajoute un bénéfice, son caractère préventif contre le cancer colorectal, le troisième cancer le plus fréquent avec une incidence de 4 à 5% au cours de la vie.

Les chercheurs de l'Université de Californie du Sud (USC) ont examiné les données de plus de 5.100 hommes et femmes ayant reçu un diagnostic de cancer colorectal au cours des 6 derniers mois, versus un groupe de 4.000 témoins, exempts et sans antécédents de cancer. Les participants ont renseigné leur consommation quotidienne de café, quel que soit le type, instantané, décaféiné ou filtré, ainsi que celle d'autres boissons. Les autres facteurs de risque de cancer colorectal ou facteurs de confusion possibles (e.g. antécédents familiaux de cancer, alimentation, activité physique et tabagisme) ont été pris en compte. L’analyse constate que :

  • la consommation de café est associée à un risque plus faible de cancer colorectal,
  • cette relation est dose-dépendante, plus la consommation de café est élevée, et moins le risque de cancer est élevé.

Les données montrent que :

  • la consommation modérée de café, à raison d’une à 2 tasses par jour, est associée à une réduction de 26% du risque de cancer colorectal, après ajustement avec les facteurs de risque connus,
  • de 50% lorsque les participants consomment plus de 2,5 tasses de café chaque jour,
  • cette diminution du risque est observée pour tous les types de café, dont le décaféiné.

La caféine n’est pas seule en cause dans cet effet protecteur du café.

De nombreux composés du café contribuent à la santé globale et à cette capacité protectrice et préventive contre le cancer colorectal :

  • Des polyphénols qui peuvent agir comme antioxydants et limiter la croissance des cellules de cancer du côlon potentiel.
  • Des mélanoidines (pigments bruns) générées pendant le processus de torréfaction peuvent encourager la mobilité du côlon.
  • Des diterpènes (substances organiques) peuvent prévenir le cancer en renforçant la défense de l'organisme contre les dommages oxydatifs.

Les niveaux de ces différents composés bénéfiques varient, par tasse de café, en fonction de la méthode de fabrication, cependant ces données révèlent une diminution du risque de cancer colorectal, quelles que soient la saveur ou la forme du café consommé.

Source : Le Blog Retraite Sereine

 


comments powered by Disqus