<strong>Le réseau GRATUIT n°1 de conseillers de proximité</strong> qui vous rencontrent à domicile, vous conseillent et vous accompagnent !

La Framboise contre les grandes maladies chroniques

20/08/2016

6 études sur la framboise présentées en 2016 à Experimental Biology Conference (San Diego) révèlent de multiples bénéfices, inconnus jusqu’à ce jour : capacités de prévention cardiovasculaire, métabolique, hépatique et propriétés anti-inflammatoires viennent ainsi s’ajouter au caractère anticancéreux de ce fruit. Des données documentées dans la revue Faseb Journal d’avril 2016 qui ajoutent à la preuve des précieux effets présents dans certains aliments naturels, et notamment dans les fruits rouges, à pigments antioxydants (ou flavonoïdes). C’est toute une série d’études qui s’abat sur la framboise, 6 études menées sur la souris qui révèlent des effets bénéfiques pour la santé en consommant la framboises, 6 nouvelles études avec 6 nouveaux bénéfices,

  • la première étude révèle un effet anti-obésité et la deuxième étude un effet métabolique positif avec, en dépit d’un régime riche et sucré, un effet anti-adiposité, favorable au contrôle glycémique et protecteur sur le plan hépatique,
  • la troisième étude révèle un effet anti-syndrome métabolique et la quatrième étude un effet de prévention du risque cardiaque, en cas de diabète pré-existant,
  • la cinquième étude révèle un effet protecteur sur le foie, y compris en cas de régime alimentaire trop riche, et la sixième étude un effet protecteur sur la santé osseuse.

6 effets qui viennent s’ajouter à l’effet anti-cancéreux déjà suggéré par l’Université de l’Illinois (Chicago) et publiée dans la revue ScienceDaillyen particulier contre le cancer colorectal.

Ces études confirment un tout récent rapport, publié en janvier 2016, dans la revue Advances in Nutrition qui proposait une revue exhaustive de la littérature scientifique disponible sur les bénéfices des framboises. Des études qui contribuent ainsi à la masse croissante de la recherche en nutrition autour de l’efficacité des framboises à réduire les facteurs de risque associés largement, aux maladies chroniques.

Les framboises rouges contiennent en effet un certain nombre de nutriments essentiels précieux, principalement de la vitamine C et des fibres en quantité importante, soit 9 g par portion. La framboise fait également partie des rares aliments végétaux qui apportent à la fois des ellagitanins, ou tanins ellagiques, des polyphénols de la famille des tanins et des anthocyanes ou pigments naturels. Or de nombreuses études ont déjà montré que ces composés phytochimiques contribuent à réduire le risque de certaines maladies chroniques. Cependant, ces études supplémentaires démontrent in vivo sur modèle animal et in vitro, chacun de ces bénéfices. Bref, la framboise se révèle un super-fruit contre les principales maladies chroniques. Il reste néanmoins à mener d’autres recherches pour valider les mêmes bénéfices chez l'Homme.

Source : Le Blog Retraite Sereine


comments powered by Disqus