<strong>Le réseau GRATUIT n°1 de conseillers de proximité</strong> qui vous rencontrent à domicile, vous conseillent et vous accompagnent !

L’APA peut être majorée en cas d’hospitalisation du proche aidant

25/09/2016

Un proche aidant indispensable peut en cas d’hospitalisation avoir une majoration ponctuelle de l’APA qui peut désormais être versée. Une nouvelle aide depuis le 1er mars 2016. En effet, désormais, lorsqu'un proche aidant est hospitalisé, la personne âgée bénéficiaire de l’APA (Allocation personnalisée d'autonomie) peut solliciter une augmentation ponctuelle de son allocation. Cette majoration peut atteindre 992,77€ au maximum, au-delà du plafond de son aide. Pour prétendre à ce dispositif, l’aidant doit assurer une présence ou une aide indispensable à la vie à domicile du proche. De plus, il ne doit pas pouvoir être remplacé par une autre personne à titre professionnel, par exemple par un membre de l'entourage.

La demande doit être faite par le proche ou la personne âgée concernée au Conseil départemental (service qui gère l’APA) dont il dépend. Il doit indiquer la date et la durée prévisibles de l'hospitalisation et joindre les documents attestant des caractéristiques de l'aide apportée par l'aidant et de la nature de la solution souhaitée. L'établissement ou le service identifié pour assurer ce relais (par exemple celui où la personne a déjà fait des séjours temporaires) peut être suggéré.

En pratique :

L’équipe médico-sociale propose à la personne âgée et à son aidant, après échange avec eux, et au vu des besoins et des possibilités, la ou les solutions les plus adaptées pour la durée de l’hospitalisation de l’aidant. Elle prend en compte, dans la mesure du possible, les propositions exprimées par le bénéficiaire, son proche aidant, sa famille, ou des professionnels de leur entourage. Pour éviter toute panique en cas d’urgence, il peut être utile de :

  • se renseigner en amont les solutions possibles dans l’environnement de la personne âgée. Par exemple, il peut être judicieux de contacter des établissements qui proposent des places en hébergement temporaire.  Plus d’information sur le site pour-les-personnes-agées.gouv.fr.
  • préparer un dossier d’admission avec les justificatifs nécessaires, en prévision d’une éventuelle entrée en établissement.

A savoir : Dans les situations d'urgence, si aucune solution n'est prévue, le président du conseil départemental doit proposer et, si nécessaire, organiser un accompagnement de relais.

Source : Le Blog Retraite Sereine


comments powered by Disqus