<strong>Le réseau GRATUIT n°1 de conseillers de proximité</strong> qui vous rencontrent à domicile, vous conseillent et vous accompagnent !

Les aides fiscales pour les familles, Charges déductibles pour les obligés alimentaires

 

La pension versée au titre de l'obligation alimentaire ouvre droit à déduction fiscale. Le Code Général des Impôts n'impose ni minimum ni maximum pour ce qui est versé aux ascendants. Le montant de la pension doit correspondre aux besoins de celui qui en bénéficie et aux ressources de celui qui la verse. Les pensions alimentaires déduites du revenu de l'obligé alimentaire doivent être déclarées par le bénéficiaire. Il est possible de déduire une somme forfaitaire pour l'accueil d'un ascendant à domicile. Cette déduction est possible pour chaque ascendant recueilli.

Une telle déduction forfaitaire par personne recueillie est également possible en cas d'accueil à domicile d'une personne âgée de plus de 75 ans, autre qu'un ascendant (frère ou sœur, oncle ou tante, personne avec laquelle vous n'avez aucun lien de parenté...). Dans tous ces cas, la personne recueillie doit avoir un revenu imposable inférieur au plafond de ressources fixé pour l'allocation supplémentaire.

Les obligés alimentaires peuvent donc déclarer au titre des charges déductibles
la contribution versée en faveur du parent admis à titre payant en établissement (à régler directement à l'établissement qui remettra, pour la déclaration fiscale, une attestation précisant le montant annuel versé).
Les montants versés au titre de l’obligation alimentaire, dans le cadre d’une prise en charge par l’aide sociale des frais d’hébergement ne sont pas limités par un plafond mais doivent être justifiés.
Déclaration des revenus : page 4, § 6, case 6GU : montant des sommes versées et coordonnées du (ou des) bénéficiaire(s).

Vous pouvez nous contacter à tout moment à contact@retraitesereine.com, Retraite Sereine vous rappellera dans les plus brefs délais.


comments powered by Disqus