<strong>Le réseau GRATUIT n°1 de conseillers de proximité</strong> qui vous rencontrent à domicile, vous conseillent et vous accompagnent !

L'aide à domicile

Le maintien à domicile du senior nécessite de faire appel à une aide extérieure pour effectuer certaines tâches ou lui tenir compagnie. Ces aides offrent toutes sortes de prestations leur permettant de rester chez eux même en cas de perte d'autonomie. L’aide recouvre diverses prestations.

Les services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) sont essentiels au maintien à domicile. Ils assurent des soins médicaux et d'hygiène générale, permettant entre autre l'entrée à l'hôpital ou dans un établissement d'hébergement. Ils facilitent aussi le retour à domicile après un séjour à l'hôpital. Des infirmiers et des aides-soignants viennent au domicile du senior et lui octroient des soins de base. Ils peuvent également préparer et distribuer les médicaments.

La téléassistance est une aide à domicile efficace mais impersonnelle, elle fait disparaitre l’aspect social et n'implique plus le facteur humain mais la technologie, la téléalarme.

La famille qui s’inquiète quand le senior est seul peut être rassurée par un dispositif de téléassistance qui repère les situations suspectes, comme les malaises et les chutes.

Vous pouvez nous contacter à tout moment à contact@retraitesereine.com, Retraite Sereine vous rappellera dans les plus brefs délais.

Les modes de financement des aides à domicile

L’aide essentielle dont disposent les seniors pour financer leurs services est l'APA, accordée à l'ensemble des personnes âgées de plus de 60 ans nécessitant un soutien de la collectivité. Elle est attribuée à toute personne en perte d'autonomie, sans condition de ressources.

Le montant de l'allocation est calculé en fonction de l'état de santé et du niveau de  dépendance de la personne. Le senior aura parfois à participer si son revenu dépasse un certain plafond. L'APA est payée par les départements. Les personnes n'ayant pas droit à l'APA peuvent bénéficier d'une allocation d'aide à domicile.

L’octroi des services d'aide à domicile est généralement proposé par des associations qui représentent le secteur le plus ancien de prise  en charge des seniors mais connaît aujourd’hui des difficultés financières.  Ces associations sont maintenant concurrencées par le secteur privé à but lucratif, qui dispose lui de moyens importants. Les grandes compagnies privées proposent souvent des offres compétitives et sont parfois préférées par les départements. Leurs prix varient entre 17 et 18 euros de l'heure. Il est donc recommandé de bien s'informer pour trouver un service fiable et efficace d'aide à  domicile.

Vous pouvez nous contacter à tout moment à contact@retraitesereine.com, Retraite Sereine vous rappellera dans les plus brefs délais.

L'assurance dépendance

La dépendance touche un peu plus d'un million de personnes âgées en France, plus de 60 % des aînés sont en situation de dépendance à cause de la maladie d'Alzheimer ou d'un trouble apparenté. D'ici 2015, la population des 85 ans et plus devrait représenter près de 2 millions de personnes, ce qui va entrainer une hausse importante du nombre de personnes dépendantes.

La prise en charge de la dépendance coûte cher, tant à la collectivité qu'aux individuels.

Pour faire face à cet enjeu, l’état encourage le public à contracter une assurance dépendance.

Au quotidien, la pension moyenne touchée par les retraités est d'environ 1 200 euros par mois, laquelle est complétée par des aides d'Etat qui s'élèvent à environ 500 euros. Le reste à charge du senior et de sa famille peut ainsi s'élever à environ 600 euros par mois.

Le gouvernement envisage la création d'un cinquième risque de protection sociale (le risque dépendance) pour gérer la perte d'autonomie, il considère de plus en plus une solution reposant sur un financement public au titre de la solidarité et la mise en place d'une assurance individuelle.

Il existe d'ores et déjà des assurances dépendance, qui s'adressent aux personnes n'ayant pas de ressources  permettant de financer leur dépendance.

Les assurances dépendance sont proposées par trois acteurs, les sociétés d'assurance, les mutuelles  santé et les institutions de prévoyance. Elles peuvent être souscrites à titre individuel ou collectif (dans le cadre d'une entreprise ou d'un groupement mutualiste).

Vous pouvez nous contacter à tout moment à contact@retraitesereine.com, Retraite Sereine vous rappellera dans les plus brefs délais.

Les différents contrats d'assurance dépendance

Il existe deux types de contrats, le contrat prévoyance  et le contrat d'assurance-vie.

Les contrats prévoyance, dans lesquels la dépendance est la garantie principale en cas de perte d'autonomie. Ils permettent à l'assuré de toucher  un capital ou une rente mensuelle, jusqu'à son décès. Il existe des contrats alliant épargne et dépendance pour éviter les cotisations à fonds perdus si la perte d'autonomie ne s'est pas déclarée.

Les contrats d'assurance-vie, dans lesquels la garantie principale est le décès ou l'épargne retraite. Dans ce cas, la couverture de la dépendance correspond à une garantie complémentaire ou optionnelle. Lorsque le décès est la garantie principale, si l'assuré devient dépendant il reçoit une rente mensuelle qui correspond à une partie du capital. Lorsque l'épargne retraite est la garantie principale, si l'assuré devient dépendant, il reçoit le montant de la rente prévue dans le cadre de la garantie principale, versement d'une rente à un âge défini au contrat.

Vous pouvez nous contacter à tout moment à contact@retraitesereine.com, Retraite Sereine vous rappellera dans les plus brefs délais.

Les points communs aux deux types de contrats

Les assurances dépendance prévoient un service d'assistance au cours du contrat, Lorsque la dépendance apparaît, l'assistance est renforcée. Elle comprend des services  comme l'aide à l'organisation du maintien à domicile, la mise à disposition d'un matériel de téléassistance etc.

L'assuré choisit l'usage qu'il fera de la rente qu'il reçoit. Il est libre de choisir la solution qui lui convient le mieux, maison de retraite, aménagement du domicile, services d'aide à la personne.

Les rentes de l'assurance maladie sont cumulables avec l'APA.

Les contrats ne garantissent pas tous la dépendance partielle. Pour déterminer le niveau de perte d'autonomie d'un individu, les assureurs utilisent la grille AGGIR (qui sert à déterminer le montant de l'APA) ou leurs propres grilles.

La dépendance totale correspond à l'incapacité de réaliser seul trois des quatre tâches quotidiennes suivantes : se mouvoir, s'alimenter, s'habiller et se laver.

Lorsque l'assuré atteint ce niveau de dépendance, il reçoit 100 % de la rente prévue par le contrat. La dépendance partielle est définie par des critères énumérés dans le contrat, par exemple, besoin d'aide pour se lever et se déplacer. La rente correspond alors à un pourcentage dépendant du niveau de la perte d'autonomie.

Vous pouvez nous contacter à tout moment à contact@retraitesereine.com, Retraite Sereine vous rappellera dans les plus brefs délais.


comments powered by Disqus