<strong>Le réseau GRATUIT n°1 de conseillers de proximité</strong> qui vous rencontrent à domicile, vous conseillent et vous accompagnent !

Les Unités Alzheimer en chiffre

En France, les maisons de retraite et unités spécialisés Alzheimer se sont multipliées ces dernières années.  Néanmoins, le nombre de ces unités spécifiques reste encore très insuffisant face au nombre croissant de malades. Un problème que le plan Alzheimer 2008-2012 comptait solutionner par la création de milliers de nouvelles places en unités Alzheimer.

Vous pouvez nous contacter à tout moment à contact@retraitesereine.com, Retraite Sereine vous rappellera dans les plus brefs délais.

Le taux d'équipement des départements

Selon une enquête nationale commandée par la Fondation Médéric Alzheimer, il y avait en France environ  1 500 unités spécifiques en 2008, soit un total de 28 000 places. Ces chiffres témoignent d’une augmentation de 25 % comparé aux données de 2006.

90 % de ces places en unités Alzheimer se trouvent au sein d'EHPAD. La capacité d'accueil moyenne de ces structures spécifiques est d'environ 20 lits. Seules quelques unités Alzheimer fonctionnent dans le cadre hospitalier des Unités de soins de longue durée (USLD) ou de maisons de retraite ne bénéficiant pas du statut d’EHPAD. Le taux d'équipement à l’échelle nationale est ainsi de 6 à 7 places pour 1000 habitants (âgés de 75 ans et plus).

Vous pouvez nous contacter à tout moment à contact@retraitesereine.com, Retraite Sereine vous rappellera dans les plus brefs délais.

Des inégalités territoriales face à la prise en charge en unité Alzheimer

Des carences expliquent le fait que plusieurs milliers de personnes atteintes d'Alzheimer sont hébergées dans 5000 EHPAD classiques acceptant de les accueillir sans disposer d'une structure spécifique. La répartition des unités protégées ou établissements spécialisés Alzheimer est fortement inégale, tandis qu'un taux d'équipement supérieur à la moyenne nationale est constaté dans les Yvelines, la Savoie ou le Morbihan, un faible taux d'équipement est observé dans d'autres départements tels que la Lorraine ou la Corse. Les structures d'accueil spécifiques sont même inexistantes dans certains départements tels que le Haut-Rhin.

Vous pouvez nous contacter à tout moment à contact@retraitesereine.com, Retraite Sereine vous rappellera dans les plus brefs délais.

Les améliorations promises par Le plan Alzheimer 2008-2012

La mesure 16 du Plan Alzheimer 2008-2012 prévoit de créer 12 000 places supplémentaires en unités protégées pour remédier au nombre insuffisant de structures dédiées aux personnes atteintes d’Alzheimer ou de maladies apparentées, Il est également prévu de renforcer le dispositif autour de 18 000 places existantes, notamment grâce à un renforcement du personnel existant et une amélioration des formations spécifiques à la prise en charge des malades d'Alzheimer. Le Plan prévoit d'une part de développer les pôles d'activités et de soins adaptés (PASA), c'est-à-dire un accueil de jour pour les personnes à un stade intermédiaire d’Alzheimer, et d'autre part d’œuvrer pour la création d’unités d’hébergement renforcé (UHR) prenant en charge jour et nuit les malades sévèrement atteints.

La mise en œuvre de ces objectifs nécessite la mobilisation de fonds considérables. Pour éviter que les coûts de ces projets ne retombent uniquement sur le prix de l'hébergement, les autorités ont prévu d'accorder des subventions par l'intermédiaire des crédits de modernisation de la Caisse nationale pour la Solidarité et l'Autonomie (CNSA). L’Etat s'est engagée en novembre 2009 à agir pour que chaque région dispose d'au moins un établissement dédié aux malades d'Alzheimer.

Vous pouvez nous contacter à tout moment à contact@retraitesereine.com, Retraite Sereine vous rappellera dans les plus brefs délais.


comments powered by Disqus