<strong>Le réseau GRATUIT n°1 de conseillers de proximité</strong> qui vous rencontrent à domicile, vous conseillent et vous accompagnent !

Le Psychologue en maison de retraite

L'entrée en maison de retraite est parfois vécue par la personne âgée comme une rupture avec les habitudes passées alors que c’est le début d'une nouvelle vie. Ce passage génère une certaine anxiété chez le futur résident, tout comme chez son entourage proche.

Le psychologue par sa présence bénéfique au sein de la maison de retraite donne confiance et facilite la transition. La place de ce professionnel est aujourd'hui reconnue comme une partie intégrante du projet de vie en maison de retraite, ainsi qu'il est défini dans les textes de loi sur la réforme de la tarification des maisons de retraite (arrêté du 26 avril 1999, JO du 27 avril 1999).

Cependant, le psychologue est dans la plupart des cas employé à temps partiel.

Bien que la présence du psychologue ne soit pas obligatoire, sa place au sein de la structure est très importante car il est bien souvent l'interlocuteur privilégié pour résoudre les éventuels conflits qui surviendraient au sein du personnel de la maison de retraite. En effet, l'équipe soignante de la maison de retraite est soumise à de rudes épreuves : décès de pensionnaires, rythme de travail, horaires décalés etc. Cette pression subie par les soignants risque fort de se répercuter sur la qualité des soins apportés aux résidents.
Parallèlement, le psychologue en maison de retraite prend en charge les activités thérapeutiques proposées aux résidents, par exemple les ateliers-mémoire.

Vous pouvez nous contacter à tout moment à contact@retraitesereine.com, Retraite Sereine vous rappellera dans les plus brefs délais.

La relation psychologue-résident-famille en maison de retraite

Le vieillissement, la dépendance, la perte d'un conjoint sont des moments difficiles que vivent les personnes âgées. Ces motifs conduisent  souvent à l'entrée en maison de retraite. Ainsi, la dépression s’installe et atteint beaucoup de personnes âgées, ce qui favorise le repli sur soi.

Le psychologue est bien souvent une oreille attentive et compréhensive pour aider les résidents à accepter leur nouvelle vie, et détecter une éventuelle détresse. Ces consultations sont essentielles car de nombreux résidents éprouvent une angoisse face à la mort, d'autres sont fragilisés par la dépendance physique ou psychique dont ils sont victimes, sans pouvoir parler ouvertement de cette souffrance.

Lorsque les proches parents du résident se trouvent en désaccord face à l'entrée de leur ainé en maison de retraite, le psychologue peut alors proposer un entretien pour mettre à plat les différends et résoudre d'éventuels conflits. Le but n'est pas de suivre une psychothérapie familiale mais bien de transformer l'entrée en maison de retraite en une étape bénéfique pour la personne âgée et sa famille. Cette relation permettra d'améliorer les liens familiaux et de déculpabiliser les proches qui redoutaient l'entrée en maison de retraite.

Enfin, si la famille le souhaite, elle pourra être accompagnée par le psychologue de la maison de retraite lors du décès de leur proche.

Vous pouvez nous contacter à tout moment à contact@retraitesereine.com, Retraite Sereine vous rappellera dans les plus brefs délais.

Le psychologue et la maison de retraite

La maison de retraite doit recruter un psychologue en fonction d'un projet défini en amont, portant sur différentes activités: ateliers, groupes de parole, etc. Le temps de présence nécessaire pour gérer chaque activité définira le nombre d'heures de présence du psychologue. Les grandes maisons de retraite emploient souvent un psychologue à temps partiel.

Ce dernier doit posséder des compétences en gérontologie et le coût de l'emploi du psychologue sera à imputer obligatoirement à la section dépendance du projet de la convention tripartite.

Vous pouvez nous contacter à tout moment à contact@retraitesereine.com, Retraite Sereine vous rappellera dans les plus brefs délais.


comments powered by Disqus