<strong>Le réseau GRATUIT n°1 de conseillers de proximité</strong> qui vous rencontrent à domicile, vous conseillent et vous accompagnent !

Les spécificités au sein des maisons de retraite

Au niveau médical

Les Cantous ou UPPD (Unités Pour Personnes Désorientées), sont de petites unités de vie insérées dans la maison de retraite destinées aux personnes les plus désorientées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou autres troubles apparentés. Elles apportent au résident (pour s’accorder avec « ces personnes ») une sécurité supplémentaire et une prise en charge particulière qui répond aux besoins spécifiques de ces personnes. Le Cantou organise un véritable projet de vie autour de la personne âgée. Chacune de ces petites unités autonomes comprend le plus souvent 12 chambres individuelles avec, pour chacune d’elles, une salle de bain avec lavabo, un WC et une douche. Ces chambres sont réparties autour d’une salle commune qui permet, dans le même lieu, de préparer les repas, de les partager, de se reposer et de passer la journée. Les résidents d’un même Cantou vivent avec les maîtresses de maison (il y en a quatre par Cantou) et un personnel polyvalent qui les accompagnent et se tiennent (si on accorde aussi avec les maîtresses de maison) à leur disposition tout en évitant de se substituer à eux pour les actes qu’ils peuvent encore effectuer seuls. Pour éviter la perte d’autonomie, les personnes âgées sont invitées, en fonction de leurs possibilités et de leurs souhaits, à participer à tous les actes de la vie quotidienne (épluchage des légumes, mise de la table, vaisselle, pliage du linge.)

Attention ! Ces unités de vie ne cessent de se créer, cependant certaines d’entre elles ne ressemblent en rien à l’objectif de départ, seul le lieu existe mais celui-ci est plutôt un espace où l’on place les personnes qui « gênent » le plus.

Les pathologies qui demandent des actes spécifiques ne sont pas toutes prises en charge par les établissements, comme l’oxygène, les dialyses, les sondes urinaires et gastriques, certains prélèvements ou pansements.

Vous pouvez nous contacter à tout moment à contact@retraitesereine.com, nous vous sélectionnerons des établissements prenant en charge la pathologie concernée.

Au niveau de l’animation

Tous les établissements ne proposent pas le même type d’animation :
pour certains, l’animation est organisée par le personnel en place (aides médico-psychologiques, auxiliaires de vie… ) et non formé directement à l’animation. Par ailleurs, certains ont un animateur salarié à mi-temps ou plein temps. Cependant, même en ayant un animateur, il faut vérifier si l’établissement a un réel projet d’animation auquel adhère l’ensemble du personnel (ergothérapeute, kiné, etc.)

Petit conseil ! Si vous souhaitez trouver un établissement où l’animation est très importante, observez bien la salle d’animation, si celle-ci est encore remplie des activités manuelles du jour ou de la semaine, c’est bon signe. Souvent, la salle d’animation est pratiquement vide.

Vous pouvez nous contacter à tout moment à contact@retraitesereine.com, nous vous sélectionnerons des établissements adaptés


comments powered by Disqus